mercredi 8 décembre 2021


 Un souvenir d'hiver, à chaque hiver, je me demande comment je vais le passer, avec la joie d'aller marcher dans la neige ou avec la hantise de geler et d'avoir à porter toutes ces pelures supplémentaires et bottes. Parfois, j'aime juste me terrer à l'intérieur et contempler une scène comme celle de la photo ci-haut.

J'ai de très belles photos de cette saison mais ce n'est pas ma préférée, loin de là. Je rêve toujours à intervalles réguliers de l'Italie, de l'Espagne, du Portugal. Ma culpabilité serait trop grande en ce moment si j'avais à prendre l'avion et me rendre à l'étranger et dans un pays autre que le mien. Cela sans parler de l'anxiété qui me guette avec chaque bulletin de nouvelles. 

Il vaut mieux mettre une autre bûche dans le feu, prendre mes carnets, écrire et dessiner.

mardi 24 août 2021


 Les vieilles granges me fascinent; j'ai passé bien du temps à les admirer et à les photographier durant mon séjour au chalet. Dans ma région, il y en a aussi de très belles que je veux photographier cet automne. En ce moment, je fais un tableau d'après une photo d'une grange à demi-écrasée. Je l'ai photographiée tous les étés à mesure qu'elle se dégradait. Un patrimoine qui disparaît lentement. 

Cependant, l'architecture de ces granges mérite d'être étudiée, documentée et nous devrions nous assurer d'en conserver et aussi de faire l'archivage, de photographier, de dessiner, de peindre et d'en garder des traces.  Je m'y engage à mon humble manière et avec des outils à ma portée.

lundi 16 août 2021


 Lorsque je fouille dans mes vieilles photos, je trouve des images qui me donnent envie de créer un tableau; celle-ci en fait partie. Il y a de beaux contrastes entre les couleurs et les textures.

Parfois, ce sont les rencontres comme celles que j'ai faites lors de "Art in the Park" aux "Lost Villages" cette fin de semaine qui nourrissent ma créativité. J'ai eu beaucoup de plaisir à parler avec différentes personnes et en revenant à la maison, j'avais le goût d'aller dans mon studio. Plusieurs idées que j'ai déjà esquissées dans mes carnets se transformeront en tableaux si tout va bien.


 Parfois, il faut se laisser aller et simplement s'amuser. Le collage est une manière pour moi de faire cela. Une fois que l'image ou le texte est collé, je ne peux pas vraiment changer la position ou le dessin que j'ai fait autour. Cela me donne des idées et la liberté de continuer avec un autre projet.

samedi 24 octobre 2020

 Grange dans la Vallée de La Matapédia, je l’ai photographiée chaque été jusqu’en 2020; cet été elle était complètement en ruines. Il était temps que j’en fasse un tableau. Je l’aime bien!

Je lisais des poèmes de Fernando Pessoa.  
Couronnez-moi de roses
En vérité couronnez-moi
De roses-
De roses qui s’éteignent
Sur un front s’éteignant
Si tôt!
Couronnez-moi de roses
Et de feuillages brefs.
C’est tout.
Pessoa, p.31, Anthologie essentielle, 2016, Ed Chandeigne.

Quel magnifique poème pour une fin de saison et une fin de vie?

vendredi 2 octobre 2020

 Octobre 2020

Première vague, deuxième vague, tsunami, il n'y aura jamais eu autant d'analogies avec la mer, à ma connaissance, en ce qui concerne un virus.

Nous allons devoir nous habituer et nous adapter: des ressacs, des inondations, les réseaux de santé submergés, le marché du travail inondé et puis noyé, le monde financier à sec...

À n'en plus finir, cette pandémie ne fait que démontrer l'urgence climatique. Bientôt nous allons brûler, souffrir de la sécheresse et de toutes les plaies qui vont survenir à cause des problèmes d'eau potable.

Je souhaite prendre des photos de lieux semblables dans les prochaines années.  Heureusement, la lecture nous fait voyager. J'ai fini (ENFIN) À la recherche du temps perdu, Proust, j'ai commencé Don Quichotte, je relis des passages de Le livre de l'intranquilité dePessoa, je plonge dans des romans qui me font oublier le temps comme La mariée de corail de Roxanne Bouchard, Patricia Cornwell, Herman Hesse, je regarde La bête creuse de C. Bernard mais je n'ai pas le courage tout de suite. Dans un autre ordre d'idées, je relis des poèmes, je feuillette mes livres d'art, mes encyclopédies en essayant de chercher un sens à tout ce qui nous arrive.





dimanche 3 mai 2020

Écrire pour rester vivants, pour sentir qu’il y aura un avenir, des jours meilleurs bientôt!